Visite du Ministre du Travail

La société » Palme d’Or s’offre une usine de transformation des régimes du palmier à huile
July 1, 2020
Formation sur la mobilisation communautaire et les notions de la coopérative agricole.
July 1, 2020

Accompagner les différents créateurs d’emploi de la RCA et surtout créer un climat de dialogue entre ces derniers et le gouvernement sont entre autres les mobiles de la visite effectuée ce 21 Octobre 2019 dans les locaux de la SN HUSACA par Son Excellence Monsieur le Ministre du Travail, de l’emploi, de la Sécurité Sociale et de la Formation Professionnelle Hugues Alain TCHEUMENI.
En plus de s’assurer de l’Etat de sécurité des salariés et de la conformité de la SN HUSACA aux réglementations socio-professionnelles, Son Excellence Hugues Alain TCHEUMENI a fait le tour d’horizon des différentes unités de production que compte la société.
De la maïserie à l’huilerie, en passant par la savonnerie, le membre du gouvernement guidé par le Directeur Général M. Raed HARIRI a été briefé sur le fonctionnement de ces infrastructures dont certaines actuellement en construction et d’autres en réfection.
Il faut noter ici que dès le mois d’Août 2020, ces unités de transformation des matières premières agricoles pourront multiplier par 10 le nombre d’emploi indirect actuel, créer entre-autres par l’agro-industrie. Un nombre qui de nos jours s’élève à plus de 100.000 seulement pour l’unité maïserie.
Très ému des actions menées par la SN HUSACA, le membre du gouvernement n’a pas caché sa satisfaction, car selon lui, la SN HUSACA fait partie de l’une des rares sociétés qui participe à la relance de l’économie en RCA à travers la création d’emploi.
Il a par la même occasion félicité le Directeur Général de la société de ce que malgré les crises récurrentes qu’a connu le pays, l’on n’a enregistré aucun dossier relatifs à des problèmes sociaux de la part des salariés de la SN HUSACA.
Une visite au sortir de laquelle quelques projets d’avenir ont été énumérés dont notamment, la formation des travailleurs afin de renforcer leurs différentes compétences, l’ouverture dans les jours à venir d’un office en vue de recenser les besoins sur le marché en terme d’emploi et de former les jeunes à travers les débouchés existants et la réalisation de la convention collective d’agriculture avec pour souci majeur la mise en place des dispositions particulières pouvant améliorer les conditions des agriculteurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *